l'espoir Index du Forum
 
 
 
l'espoir Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion



 Bienvenue 

Découvrez la playlist star wars avec John Williams

A bord de l'Hydre

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    l'espoir Index du Forum -> Dans le vaisseau (zone RP) -> L'histoire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sheris


Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2012
Messages: 8
Point(s): 8
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Sam 7 Avr - 15:42 (2012)    Sujet du message: A bord de l'Hydre Répondre en citant

Des plantes et des fioles s'éparpillaient sur la table de l'Hydre, certaines maculant de tâches certaines notes...
La journée avait été longue .. et riche. Que ce soit en révélations ou émotions.

Shéris réfléchissait, allongée dans le fauteuil, les bras derrière la tête en regardant le plafond..
Elle était retournée sur Tython, l'endroit qui l’apaisait le plus .. et avait mis en pratique la technique qu'elle avait apprise depuis pour que ses émotions la gêne encore moins ..

Elle y avait croisé Pattedoris.
Il s'était montré très maladroit avec elle. Et ce sournois de Venin en avait profité.
Mais il s'était aussi promptement excusé, de la manière la plus polie et respectueuse qui soit. Aussi avait-elle décidé de peut-être ne pas l'éviter.
Et puis il avait éveillé sa curiosité en lui parlant d'un objet.

C'était un collier. Elle l'avait examiné... et le verdict était tombé. De tels sentiments imprimés, cela ne pouvait pas appartenir à un Jedi.
De la colère, de la déception, de la tristesse et le déchirement. Un concentré d'émotions négatives menant au coté obscur.
Lorsqu'elle lui fit part de son avis, elle nota tout de suite l'expression de son visage. Perspicace, elle fit le lien tout de suite:

- C'est le collier de votre frère, n'est-ce pas ?

Elle avait vu juste. Shéris ne pû que conseiller à Pattedoris de se tenir à l'écart de l'objet, d'éviter de le porter.
Craignant qu'il s'agisse d'un autre piège de la part d'Orne.

Le Jedi lui avait également parlé d'un autre objet, Voss cette fois.
Il tenait à lui offrir un collier délicatement ciselé... ce qui fit rougir la jeune femme sous sa capuche. Cette dernière se grattant une nouvelle fois la joue dans laquelle elle sentait monter un feu.
Et dire que la veille elle tentait d'expliquer à Boutanche que les hommes et les femmes s'offraient ce genre de cadeau - les chocolats, les fleurs et les bijoux - que lorsqu'ils avaient une idée derrière la tête ! Et que ça n'avait pas lieu d'être chez les Jedi.
Et voilà qu'aujourd'hui on lui offrait un bijou !
Elle refusa et pris le parti de s'enfuir une nouvelle fois.

C'est là que tout bascula. Le trouble dans la Force. Elle sentit les même émotions que celui du collier d'Orne.. elles se répandaient, elles avaient été libérées.
Quand elle se retourna, Pattedoris avait disparu.
Par acquis de conscience elle parti à sa recherche .. Tython paraît toujours plus vaste dans ses moment-là...

Les ruines de Kaleth .. elle n'avait eu qu'à suivre les droïdes démembrés et les cadavres de diverses créatures..
Mais elle arrivait après la bataille: Pattedoris était sous un arbre, visiblement épuisé ... Face à lui, Keldrin. Elle les savait amis.
Le Jedi n'était visiblement plus sous l'influence du bijou. Keldrin le lui avait ôté, et évitait de le toucher.
Ce dernier l'emporta, et le groupe se donna rendez-vous au Temple.

Shéris resta donc avec Pattedoris .. mal à l'aise.
Elle l'avait croisé tout au plus trois fois ... et voilà que dans la même journée elle se voyait offrir un collier et un tête-à-tête.
Elle tenta de retenir Keldrin mais il avait déjà filé.
Il marchèrent finalement tous deux vers le Temple .. en silence.

Elle l'accompagna jusqu'à une salle de méditation lorsqu'elle reçu un appel holo:

*bip* Dis .. si tu avais des problèmes tu me le dirai n'est-ce pas ?


C'était Boutanche, et la jeune femme se demanda bien de quoi il pouvait parler... il s’inquiétait sans doute de ne pas la voir sur la Flotte..

*bip* Y a un Jedi ici qui semble très inquiet à ton sujet.

"Un" Jedi ? Ce n'était donc pas une de ses sœurs. Et elle ne voyait pas quel Jedi - à part Boutanche - pourrait lui porter tel intérêt.

- Son nom ? demanda-t-elle.

*bip* Keldrin

Shéris se gratta la joue une nouvelle fois, se sentant rougir. C'était le Jedi qui l'intriguait tant.
Elle ne lui avait pourtant jamais vraiment parlé, mais lors de leur première rencontre, il l'avait sauvée sans le savoir.

- Vous devez faire erreur,  ajouta-t-elle de son ton sec et mal-aimable habituel, il doit plutôt s'inquiéter de son ami Pattedoris.

*bip* Vous êtes où ?

Shéris leur transmis leurs coordonnées .. Pattedoris tentant une nouvelle fois d'offrir ce collier Voss à la jeune femme ...
Les cadeaux sont une forme d'attachement. Elle n'en voulait pas.
Elle le posa sur le sol, et tenta de se faire comprendre le plus doucement possible.
C'est à ce moment qu'arrivèrent Boutanche et Shaenna...  Pourquoi Shaenna l'accompagnait-elle ?

Trop de monde dans la pièce .. trop de gêne .. la jeune femme s'éclipsa une nouvelle fois ...

Boutanche et Shaenna devaient parler d'une chose importante, et elle comptait bien écouter la conversation.
Elle les localisa près de la cascade où elle méditait d'habitude .. mais n'eut pas le loisir de les espionner: Keldrin la suivait.
Il ... pleurait!
Shéris n'en revenait pas... pourquoi pleurait-il ?
- Est-ce que vous allez bien ? ses mots sonnaient bizarrement avec son ton sec et froid.
- Il n'y a rien de pire de devoir sauver quelqu'un qui ne le souhaite pas ...
- Mais .. je n'ai pas besoin d'être sauvée.

S'ensuivit alors une conversation bien longue... si bien que Shéris dût demander à Boutanche de la devancer sur la Flotte.
Et elle en apprit beaucoup sur ce Jedi qui l'intriguait tant.
Elle comprenait bien ce qu'il disait, même si elle n'adhérait pas forcément à sa façon de vivre. Par contre elle ne comprenait absolument pas de quelle aide elle pouvait bien avoir besoin.
Il se disait guidé par la Force .. et le sondant, Shéris n'en eut aucun doutes. Mais elle ne comprenait vraiment pas ce qu'on pouvait bien lui vouloir.
Et puis pourquoi ce Jedi lui déballait sa vie ? à elle ?
Elle pris finalement congé une nouvelle fois .. décidément, les gens étaient étranges avec elle ces derniers temps.

Cela lui rappela les propos de Venin
"Il semble que j'attire inévitablement les gens à se confier à moi" .. quelque chose du genre.
Non. Pour elle c'était impossible. Elle avait posé un panneau énorme avec l'inscription "Dégagez" sur son front. Alors pourquoi les gens insistaient tant ?
Elle avait finit par fuir .. là aussi.

- - - - - - - - -

Fatiguée, elle était rentrée sur la Flotte où il lui faudrait affronter Shaenna.... qui allait devoir se confronter elle aussi à ce panneau justement.
Ce dont elle ne voyait absolument pas l'intérêt.
L'ami de Shaenna était Boutanche, pas elle.
Elle savait qu'elle serait une mauvaise confidente sur ce genre de sujet. Shaenna s'attendrait à des mots doux, rassurant, des paroles réconfortantes ou fortifiantes.
Ce que la jeune femme aux yeux mauves était incapable de prononcer, surtout pas en connaissance de sa situation.
Elle était contre. Ne comprenait pas qu'on puisse s'enfoncer à ce point dans le même travers, faire fi du code plus d'une fois et attendre en plus de cela des félicitations.
Elle n'aimait pas Shaenna. Elle savait qu'elles ne s'entendraient pas depuis le premier jour.

Elle s'était même retenue de sourire quand Shaenna avait tenté de la déstabiliser en lui parlant de "rôles" ..
Elle s'amusait souvent de voir les idées que les gens pouvaient se faire sur elle .. cette manière qu'ils avaient de la voir de la façon dont ils aimeraient qu'elle soit..

Boutanche allait lui en vouloir très certainement d'avoir été aussi "directe" avec sa protégée..
En parlant de ça elle se demandait bien de quoi il voulait la protéger. Si c'était d'elle-même, c'était raté.

Shéris fit à nouveau le compte de la semaine ... des fleurs, des chocolats .. des bijoux ... sans parler d'une révision de cours dont elle se serait bien passée...
L'attachement ne sert vraiment qu'à des complications ...

Tomo vit sourire la jeune femme.
"Tu dois être fatiguée d'avoir toujours raison"
Non .. elle était fatiguée de voir à quel point les gens faisaient fi des conseils qu'on leur donne.
_________________


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 7 Avr - 15:42 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
pattedoris
Capitaine

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2010
Messages: 758
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 馬 Cheval
Point(s): 763
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Sam 7 Avr - 17:22 (2012)    Sujet du message: A bord de l'Hydre Répondre en citant

Pattedoris était en méditation, des images défilées, ce collier remplit des émotions de son frère si humaine, qu'il n'avait su contrôler... il s'était perdu...


Depuis plus de dix ans pattedoris avait ce collier, mais la rencontre avec une Jedi l'avait en un instant fait perdre la raison.


Que ce passe t'il Padawan?


Pattedoris fronca les sourcils il pensait avoir reconnu une voix.... la voix de son maître décédé depuis le bombardement de Coruscant.


Maitre?..


Je ne suis plus padawan.


Tu le seras toujours pour Moi mon ami.


Je sens en toi un grand trouble, ta vision du code ma toujours surpris et elle a fait de toi quelqu'un de bon.
Toutefois tu ne peux rendre tout le monde heureux.


Ce collier est en sécurité maitre, je vais pouvoir essayer de retrouvé Orne.


Mais j'ai croisé une Jedi qui repousse tout ses sentiments, elle paraît timide et froide, j'ai l'impression qu'elle s'y oblige de peur de ne pas contrôler ses émotions.


Padawan as-tu pensé qu'elle était tout simplement elle même? peut-être ne joue t'elle pas un rôle?


Mais je l'ai surprise, lorsqu'une personne au  nom de Venin lui a dit ce que tout le monde ressentait envers elle, ou tout du moins l'image quelle montrait d'elle, elle a fuit, refusant de se défendre, un manque de courage ou une peur pourquoi pas de timidité en est à l'origine j'en suis sur.


Comment un Jedi a -t'il pu être formé s'il n'ose faire face à ses menaces, s'il joue un rôle pour cacher ses sentiments? Elle paraît si facile a mettre en colère de part sa nature, l'offusqué pourrait être facile pour quelqu'un qui l'a connait un peu, elle pourrait facilement sortir de ses gonds.
De ce fait j'ai voulu tenter l'expérience pour l'aider, vous savez maître je n'ai pas changer je test toujours ce qui m'entoure pour les repousser dans leur retranchement et voir ainsi à qui j'ai affaire.
J'aurai aimé lui parler de notre code, il y a des émotions il faut les contrôler mais elle n'est pas prête à mon avis.
Elle voit le mal partout même pour un simple cadeau, de l'attachement un Jedi ne peut pas vivre sans ami comme tout Homme vous le savez, les gens qui n'ont pas d'ami sont les gens qui font le mal, ils sont crains ou éviter comme les Siths. Trop de Jedi ont été encré dans ce code si rigide, il n'y a pas d'émotion il y a la paix, qu'ils agissent comme des robots, même Owenn est plus humain. Même Maitre Satele est attaché à un bon Soldat,  cela fait d'elle quelqu'un de dangereux, non elle contrôle ses émotions, et pourtant beaucoup de Jedi ferment les yeux.


Je comprend Padawan, mais à jouer tu es tomber dans ton propre jeu, et ton frère te menaçant tu ne peut canaliser les émotions de chacun, laisse le temps parler et tu comprendra.


Si la Force l'a choisit, c'est qu'il y a une raison, maintenant elle a peut être vécu un accident dramatique qu'il l'a forcé à devenir comme cela. Tu ne peu a toi seul ouvrir les yeux de chacun, Jedi ou pas...


Pattedoris ouvrit les yeux son frère Owenn venait d'ouvrir le sas de méditation, Frère comment allez-vous? 
Très bien Owenn ne t'inquiète pas,
Mais cette colère que vous avez ressenti, aurait pu être dangereuse, elle a causé la perte d'Orne. 
Ne t'inquiète pas Owenn, j'ai soigné des Jedi qui était tombé du mauvais coté, aspirer le mal que certain maître avez subit, le piège de Orne était certains mais il est loin de m'avoir fait basculer, très loin.


Il prit son frère par l'épaule et sortirent de la salle de méditation.
On m'a dit quand à toi que tu t'amuser avec des ascenseurs, tes émotions humaines reviennent petit à petit, n'oublie pas de me faire par de chacun de tes avancement dans ce domaine.
Affirmatif frèro, Je vais regagner mon poste j'ai remarqué une petite fuite sur le système de ventilation.


Pattedoris retourna en salle de commandement.




 
_________________
Que la force soit avec nous

Pattedoris GM de l'espoir


Revenir en haut
Sheris


Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2012
Messages: 8
Point(s): 8
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Dim 8 Avr - 16:01 (2012)    Sujet du message: A bord de l'Hydre Répondre en citant

Boutanche et elle étaient les premiers arrivés sur place.
Ils attentaient l'organisateur et les participants de la course. Ils semblaient avoir beaucoup d'avance, aussi Boutanche passa le temps en faisant visiter l'endroit à Shéris. Cette dernière le connaissant très mal.

Pattedoris et les autres avaient fini par arriver... Et la Course avait débuté.
La jeune femme n'avait pas souhaité y participer. pas vraiment douée avec la mécanique, et peu à l'aise sur ce genre d'appareil.
Elle se retrouvait seule avec l'organisateur ... dans un silence de plomb, n'arrivant pas à poser cette question si simple ... et lui visiblement très occupé.

Les participants arrivaient à toute vitesse, cela c'était joué à un cheveux .. et Boutanche avait fini vainqueur.
La jeune femme tiqua lorsqu'elle apprit qu'ils fêteraient cela à la cantina... peu à l'aise dans les fêtes et ce genre d'évènements...

Et elle avait raison. Tout le monde dansait .. s'amusait ... Elle entraperçu Keldrin lové dans un fauteuil avec une membre de l'Espoir ... sans doute elle, la femme dont il avait parlé ...
Mais elle restait dans un fauteuil, à l'écart ... et trouva de l’intérêt quand Shaenna et Boutanche en vinrent à discuter d'une affaire sur laquelle elle gardait un oeil.
Puis ils s'éclipsèrent .. pour discuter d'autres choses sans doutes.
Shéris se leva, se dirigeant vers le bar .. regardant les autres discrètement sous sa capuche .. et elle était .. seule.
Pattedoris vient lui aussi au bar .. La jeune femme tenta bien de lui parler du collier mais .. ils furent interrompus à chaque fois..

Finalement la Cantina finit par se vider .. ne restant qu'elle et Boutanche.
Ils décidèrent de retourner vers la Flotte.
A peine étaient-ils sorti

- .... Tu n'étais pas la pour la course....Tu étais là pour eux ..

Shéris se retourna .. regardant Boutanche. Finalement, lui aussi avait ces moments de perspicacité.
Mais la jeune femme n'avait pas envie de répondre ...

Boutanche suivit avec une discussion sur la confiance ..
Elle comprenait. Il désirait qu'elle lui fasse plus confiance. Mais cela .. lui était difficile .. Elle aurait voulu lui prouver un peu plus, le rassurer quelque part. mais elle ne savait pas comment..
Elle fini par lui parler de Pattedoris et du collier Voss. Quel genre de Jedi pouvait vous croiser 3 fois puis avoir envie de vous offrir un collier ?

Owenn arrivait à point nommé.
Elle le salua, et sachant qu'il avait des prédispositions mécaniques, qu'il pourrait sans doutes offrir à T7 la mise à jour qu'il souhaitait tant.
La jeune femme était particulièrement attachée à son droïde - sa seule exception-.
Shéris invita Owenn à bord de l'Hydre .. plus propice à la mécanique d'une ville pleine de sable. Elle invita aussi Boutanche. Après tout il voulait qu'elle lui prouve qu'elle avait confiance en lui ..

Owenn fit du bon travail .. comme elle l'avait prévu. Et T7 l'adorait visiblement .. comme elle l'avait prévu.
Mais elle contait bien en profiter pour autre chose.

- Votre frère a-t-il l'habitude d'offrir des cadeaux ?

- Oh oui .. à l'équipage surtout .. et puis à des amis. Le cyborg cita des noms que Boutanche reconnu pour des diplomates.

- ... Mais ... il a pour habitude d'offrir des cadeaux à des gens qu'il ne connait pas ? qu'il a vu .. peut-être trois fois ?

- Non .. Mais mon frère a parfois la mauvaise habitude de considérer les personnes qui lui parlent comme des amis ..


Autant dire qu'elle n'était pas plus avancée ..
Owenn termina de bidouiller le petit T7, et prit congé, laissant Shéris et Boutanche.
Dès que le sas fut refermé:

- 2 questions:

Shéris s'était tournée vers l'escalier, là où elle savait être T7, et affichait un petit sourire

- hum ?

- Tu lui as fait quoi à T7?

- En plus de savoir se battre ? Il a une encyclopédie intégrée .. un scanner qui lui permet de numériser les objets...

- Non... là... ce truc... Tu vas pas me dire que c'était juste une mise à jour ?

- Si. C'était une mise à jour tout ce qu'il y a de plus banale..

- hum..

- Les capacités de T7 sont surtout dans son noyau, qui lui n'a pas été modifié. Oh .. et c'est un pirate informatique exceptionnel ...

La jeune femme afficha un léger sourire à cette évocation.

- Et Tython ?


- Je vais aller y méditer .. J'y vais souvent vous savez

- Qu'est-ce qui t'arrive .. ?

Shéris haussa les épaules .. perdant son sourire par la même occasion.

- Tu vois .. la confiance .. c'est faire confiance ..


Le ton avait beau être amical, la réponse fut aussi sèche que d'habitude:

- Désolée, pour une réponse claire, il faudrait déjà que je sache moi-même !
Elle ponctua sa phrase d'un soupire .. visiblement éprouvée.

- .. C'est .. cette histoire de collier.

Boutanche imita la façon de parler de T7:

- Boutanche = pas idiot /// Boutanche = remarque soucis.

Shéris se gratta la joue .. souriant légèrement.

- Cela t'ennuie de t'asseoir 5 minutes pour en discuter ?
Quelle drôle d'invitation que d'être invitée à s'asseoir sur son propre vaisseau!

- Je ne comprends pas pourquoi cela me perturbe autant .. c'est stupide je sais. je ne suis pas Shaenna.

- ..Non.. c'est sûr .. mais tu n'es pas un droïde pour autant.

La jeune femme soupira une nouvelle fois .. lasse.

- Et un Jedi n'est pas un droïde non plus.

- ...

Le gardien posa sa tasse de thé - servie plus tôt et désormais vide - sur la table. Shéris en fit de même, laissant son unité C2 s'en charger.

- Tu n'as pas à t'inquiéter .. il faut juste que tu contrôle.. non ?

- C'est difficile de contrôler quelque chose qu'on identifie pas..

- Heu. Tu as lu les trucs de T7 ? Le gardien parlait de certaines recherches encyclopédiques que la jeune femme lui avait envoyé pour combler des lacunes sur un sujet bien précis.

- Bien sûr: quand j'ai eu ce cours.

- Cela te semble impossible que tu puisse t’intéresser .. plus que pour les missions à ce Pattedoris ?

- Oui

- Pourquoi ?

- On ne s’intéresse pas à une personne comme ça, du jour au lendemain, pour une simple histoire de collier.

- Je n'ai pas dis cela

- Je le dis.

- J'ai dis qu'il devais y avoir un truc en plus.

- Un truc en plus ? Je ne vois pas quoi dans ce cas.

- Un truc qui dépasse la compréhension qui vient un peu de là. Il désigna son coeur. Et un peu de là, désignant son ventre, mais que le truc là ne comprends pas, désignant sa tête.

- ...

Ce fut le gardien qui haussa les épaules cette fois.
La jeune femme ne le regardait plus .. se grattant la joue , aussi rouge que le reste de son visage .. en regardant de l'autre coté de la pièce..

- ...

- Hey .. y a pas mort d'hommes.

- ....

- Tu crois que j'ai tord ? que je suis à l'ouest ?

- ... Je ne sais pas ... et ne pas savoir .. sur moi-même .. ça m'agace.. J'ai besoin d'aller sur Tython .. de méditer.

- Hum ..

La jeune femme avait garder son regard au loin .. refusant toujours de le ramener sur son interlocuteur.

- Moi je dirai que tu as besoin de parler .. de faire le point..

- Le point sur quoi ? Elle haussa les épaules à son tour. Parler à qui ? de quoi ?

- La méditation, sur des trucs objectifs, ça marche. Sur les trucs subjectifs .. On appelle ça de l'introspection.

- On parle, là, non ? Son ton semblait un peu plus agacé.

- Oui .. mais je ne suis peut-être pas le mieux placé.

La jeune femme haussa à nouveau les épaules:
- C'est pas grave .. j'en parlerai avec T7.

Il sourit:
- Oui. Fais attention à toi quand même.

- ...


- Ne t'en veux pas et garde le contrôle.

La jeune femme garda le silence .. Elle avait accroché son manteau à une patère, révélant son visage à celui qui le connaissait déjà, et affichait une petite moue, qui lui donnait un air vulnérable.

- Hey .. fais pas cette tête.

Elle prit une grande inspiration .. appelant la Force pour l'apaiser.

- Pardonnez-moi.

- Non.. Tu n'as pas à t'excuser: Je te dis de ne pas t'inquiéter et que tout est normal.

La réponse fusa:
- Tout est normal pour une chose que je ne sais même pas nommer!

- Prends le temps pour contrôler la chose.

Elle hocha lentement la tête .. sans le regarder.

- En gros ils appellent ça "coup de foudre" je crois.

- Pfff...! fit-elle dans une moue de dédain.

- Attends.

- C'est ridicule.

- Faut juste que tu transforme ça en "amour" et ça passe.


- Pardon ??

- Tu comprends pas ? ou tu trouve que je délire ?

- C'est .. ridicule ..
affirma-t-elle avec son air renfrogné habituel. Vous délirez.

- Shéris .. t'as une autre explication ?

- Je n'ai aucune attirance. Elle croisa les bras, marquant sa phrase. Je suis juste .. intriguée.

- Et moi je suis juste ... Chancelier Suprême.

La jeune femme refusait toujours de ramener son regard sur lui.

- C'est pas la fin du monde si tu contrôle tout ça Shéris...

- Il m'intrigue .. des tas de Jedi m'intriguent.

- Pas de cette manière.

- Si.

- Et même pour Venin .. il fallait te tirer par le bas de la bure pour que tu vienne...

- C'est un sournois: ces paroles ne sont que moqueries.


- Et là, son frère, tu le fais entrer dans ton vaisseau pour s'occuper de T7.
La conversation déviait. Il venait de lui faire prendre conscience que lui-même - son partenaire comme il aimait tant le répéter -  montait à bord pour la première fois. Shéris .. je te connais pas bien....

Elle se justifia:
- Owenn me fait penser à T7. Depuis la première fois que je l'ai vu.

- ... Mais je commence à te cerner un peu.

Elle fronça les sourcils, piquée au vif.
- Vous seriez bien le premier ! Le dernier qui a dit ça .. c'est fourvoyé.

- Cela dit je t'avais proposé mon aide pour T7 .. ce n'est pas moi que tu as appelé.
Cette parole la blessa... mais elle n'en montra rien.

- Tu trouves que je suis un idiot qui raconte n'importe quoi...

- Je savais qu'Owenn aimait bricoler, je l'ai vu à l'oeuvre.. vous .. je ne vous ai jamais entendu parler de ça.. Elle fit une pause puis ajouta .. plus calmement, les mots semblant avoir du mal à franchir ses lèvres: T7 m'est .. précieux...

- Oui .. pas de soucis.

Elle continua, sur un ton moins cassant qu'à son habitude:
- Je ne vous ai peut-être pas appelé pour T7, mais vous êtes là, non ?

Le grand Gardien sourit.

- Oui .. et j'espère que même si tu ne le veux pas tu m'écoute. Quand je dis: "ne pas lutter contre. Contrôler".

- .... Je ne veux pas devenir comme Shaenna.

- Ça .. c'est une autre histoire .. et justement .. garder le contrôle. Shaenna a souffert .. souvent.. Et plus elle souffrait, plus on lui rajoutait des épreuves au lieu de l'aider.

- ... Je ne veux pas .. je veux juste .. comprendre c'est tout ..

- Et pour bien comprendre: Là il y a un coeur .. Il désigna une nouvelle fois le coeur de la jeune femme. Et dans ce coeur il y a des émotions. Et ses émotions font que là , il désigna sa tête, il y a des choses qui se passent.

- ... Je ne veux pas .. ressentir des choses compliquées... Je ne veux pas faire ce que Shaenna a fait et que les Jedi ne font pas .. Je le refuse.

La Jedi fixait toujours le fond du vaisseau, bras croisés, les joues cramoisies.

- Tu ne peux pas refuser ! C'est comme demander au coeur de ne pas battre ! Par contre il faut contrôler.. et si tu maîtrise bien ..

- .. Ca .. je peux lui demander ..

- Tu peux lui demander de ralentir .. mais de s'arrêter c'est dangereux. Contrôler...

- Oui, mais c'est possible. Elle haussa les épaules, songeant à un stim qu'elle avait concocté, capable d'imiter la mort à la perfection.

- Non, on peut contrôler les battements de coeur, mais si tu l'arrêtes, tu meurs.

- ...

- Pareil pour les émotions: Tu peux les contrôler .. pas les bloquer.

- ...

- Ouai .. facile à dire n'est-ce pas .. ?

- ...
A présent la jeune femme se mordait les lèvres. ... Je suis stupide ..

- Non .. loin de là. Et tu le sais bien que je t'ai toujours considéré comme la Jedi la plus .. la mieux .. que j'ai rencontré ?

- ... Et puis .. Owenn a dit qu'il offrait des cadeaux couramment ..

- A des Diplomates.

- ...
Elle se gratta une nouvelle fois la joue.

- Tu es diplomate ? Elle secoua la tête.

- .. Y a pourtant des Jedi bien mieux que moi.

La discussion dévia vers l'honneur des Jedi .. ceux qui le méritaient ... ceux qui n'honoraient pas leur titre .. Jusqu'à ce que Shéris "mis un nouvel avis

- Cela m'énerve .. d'avoir envie de le revoir .. juste pour poser une stupide question qui refuse de franchir mes lèvres ..

- Ben ... il faut pas que ça t'énerve .. il faut que tu contrôle, pour pouvoir poser ta question.

- Je n'y arrive pas... et ce sont d'autre question qui sortent à la place ..

- Et quand tu aura la réponse, savoir comment agir. Bon. La question on va la dire à haute voix: "Pattedoris ? vous êtes intéressé par moi" ?

Le visage de la jeune femme pris feu une nouvelle fois, devenant écarlate.

- Pas de panique, Shéris .. c'est moi. Il n'est pas dans la pièce.

- Mais ! Ce n'est pas cette question-là que je veux lui poser !!

- Ah ? Tu veux lui demander quoi ?

- Pourquoi il tient tant à m'offrir ce collier malgré mon refus ..

- Heu .. alors ça c'est une question inutile, qui n'apportera aucune réponse ..

- C'est pourtant la question que je me pose.

- "Parce que je t'aime bien je pensais te faire plaisir". Voilà, tu as la réponse .. maintenant tu as la suivante.

La jeune femme avait fermé les yeux très fort en entendant ces mots .. comme si elle pouvait de la sorte fermer également ses oreilles et s'empêcher d'entendre ces mots.

- Toujours pas de panique


- .. La .. la.. suivante .. ? mais je n'en ai qu'une en tête et je l'ai dite ... enfin , baissant la tête, pas à lui ...

- Ah ... et alors la réponse .. elle ne te convient pas .. ?
Le Gardien observa la jeune femme.

- Il .. il m'a dit .. qu'il avait pensé à moi en le voyant .. le ton froid de la jeune femme a disparu, ne laissant que son malaise.

- Oui.. et alors ?

- On ne pense pas à quelqu'un qu'on a vu 2 ou 3 fois au point de lui faire un cadeau !!

- Pas d'il ressent quelque chose. Et à mon avis il ressent quelque chose.


Il continuèrent encore à parler longtemps.. Boutanche lui racontant en détail l'histoire de Shaenna. Puis ils parlèrent de C2 et Boutanche en fit la mise à jour.
Jusqu'à ce qu'une bêtise franchisse les lèvres du gardien... il s'était mis à la vouvoyer tout à coup...
Elle lui en demanda bien sur la raison. Puis compris que c'était depuis sa précédente bêtise verbale .. qui lui avait valu une gifle .. ils s'en étaient finalement tirés en se faisant la promesse mutuelle de ne plus en parler.

Mais trop tard ..
Shéris avait beau être au calme .. elle n'arrivait pas à dormir .. elle retourna sur la Flotte accompagnée de T7 espérant s’assommer avec quelques verres, mais finalement sa soeur s'amusa à lui injecter un puissant calmant avant de la raccompagner à son vaisseau.

[HRP: un gros bravo à ceux qui auront eu la patience de tout lire lol/HRP]
_________________


Revenir en haut
Sheris


Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2012
Messages: 8
Point(s): 8
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Dim 8 Avr - 16:18 (2012)    Sujet du message: A bord de l'Hydre Répondre en citant

La jeune femme se réveilla .. en sueur.
Instinctivement elle parcouru la pièce du regard, et en voyant le bouquet holographique sur son armoire, enfuit son visage dans son oreiller.

Elle releva la tête après un instant .. dès qu'elle sentit ses joues reprendre une température normale.
Le miroir auprès de son lit lui renvoya une jeune femme débraillée, les cheveux en bataille ..
Elle sourcilla, détaillant sa tenue .. ne se rappelant pas être rentrée au vaisseau et avoir enlevé qu'une partie de ses vêtements ..

- Shadney = Ramener Shéris sur Hydre // Tomo = veiller sur sommeil Shéris !

La femme femme regarda sa main .. et se souvint de la piquûre de sa soeur .. au moins ça avait été efficace.

- Merci Tomo ..
Elle remarqua alors un petit tube remplit de liquide rouge sur sa table de nuit.

- Qu'est-ce que c'est ?

- Boutanche = demander analyse sanguine Shéris !


- .. Et depuis quand tu fais ce que quelqu'un d'autre que moi te demande ?


Le droïde sifflota d'un air innocent. La jeune femme connaissant la réponse.

- Envoie-lui les résultats sur son datapad ..

Elle se leva en direction de la pièce à eau:
- C2 .. prépare-moi un thé pendant ce temps s'il te plaît ..
- Oui Madame.

Elle sourit en constatant qu'il avait effectivement cessé de l'appeler "Maîtresse".
La Jedi ressorti quelques longues minutes plus tard, dans une tenue impeccable, sa nattes emprisonnant ses longues mèches de cheveux dissimulées sous sa bure. Elle ajusta sa capuche, s'assurant que son visage restait dissimulé .. et pris le café que le droïde lui tendait.

- Merci. Tomo ? Tu as des nouvellse sur l'holonet privé de la Lumav ?

Le droïde émit un petit son négatif qui fit froncer les sourcils de la jeune femme.
Elle termina son café, puis se dirigea vers le cockpit, direction Tython.
_________________


Revenir en haut
Sheris


Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2012
Messages: 8
Point(s): 8
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Lun 9 Avr - 13:56 (2012)    Sujet du message: A bord de l'Hydre Répondre en citant

Une fois de plus la journée s'était révélée bien remplie.
La jeune femme avait suivit le conseil de Boutanche, et avait passé la matinée sur Tython, à son endroit habituel, près de la cascade, en introspection.
Celle-ci l’éclaira sur certaines choses ... ce qui ne fit malheureusement que la rendre plus perplexe.

Elle avait croisé Pattedoris une nouvelle fois sur la Flotte. Le Jedi la mettait vraiment mal à l'aise. Comme si elle ne savait jamais où se mettre ...
C'était un érudit, et sa connaissance l'intriguait au plus au point ..
Elle n'avait pu s'empêcher de contacter Boutanche durant cette entrevue, tapotant sur son holocom.

**Pattedoris est là!**

**N'oublies pas: reste calme, sereine, contrôle**

Elle se sentit apaisée et continua ce qui ressemblait vaguement à une discussion.

La cantina était loin d'être calme ce soir-là. Le comportement de Lixia perturbait Boutanche et Shadney, qui lui demandaient des explications, alors qu'à l'autre bout un soldat faisait le malin devant les corsaires.
Lorsqu'une padawan pris la defense du soldat pour ensuite chercher à le venger, Shéris dû intervenir.
La padawan ne l'avait pas écoutée au premier avertissement, si bien qu'elle força la Jedi à hausser le ton pour lui donner son ordre - ce que Shéris détestait.

Keldrin vint également discuter avec elle .. au moment où elle méditait sur tout cela.

Finalement elle termina la soirée comme la précédente: en discutant à bord de l'hydre avec Boutanche.
Devisant sur les évènements, les attitudes qui avaient été prises, qu'il aurait fallu prendre, et celles qui devaient être prises.
Jusqu'à ce qu'ils reviennent à nouveau à parler de ressenti et de sentiments, cette chose qu'ils avaient tant de mal à comprendre.
Cependant cette fois Boutanche semblait en savoir un peu plus sur le sujet.



-         - Lixia .. vous accuse d’abandonner Elyse ..
-          -Oui …
Les sourcils de la jeunes femmes s’affaissèrent :
-         -  …Vous .. « aimez » Elyse …  Je veux dire…. Elle se sentit rougir.
-         -  J’ai une mission : Aider Lixia. Lixia a choisi sa voie… Je ne peux plus l’aider .. je n’ai plus de mission.
        -  Mais … vos sentiments pour Elyse … vous ne pouvez pas l’abandonner..
Son ton n’était plus celui auquel elle l’avait habitué…  il était moins cassant, elle parlait plus doucement.
-         -  Elyse j’ai … aimé ce qu’elle représentait …  j’ai l’impression que c’est plus compliqué que ça…
-          - Vous ne l’aimez pas … « d’amour » ?
 
Il haussa les épaules tandis que Shéris baissait la thé, le nez dans son thé, trouvant soudain d’un grand intérêt la façon dont le sucre se diluait.
 
-        -  En Vérité je ne sais pas…
Elle esquissa un léger sourire :
-         -  Finalement … nous ne sommes pas si différents…
-         -  Ce qui m’inquiètes … c’est qu’au final les trucs de T7, c’était pas du tout ce que je croyais.
 
Le gardien avait séché le cours sur la reproduction à l’académie .. et pour éviter de passer pour un imbécile à chaque fois qu’il parlait à Garm et Diamant, Shéris avait fini par lui envoyer les fichiers encyclopédiques concernant le sujet, par l’entremise de T7. Le gardien appelait finalement tout ce qui concernait les relations amoureuses  « les trucs de T7 ».


En l’entendant la jeune femme haussa les sourcils et manqua de faire tomber sa tasse.


-    Q- Que voulez-vous dire ?

-        -   Et .. pour faire simple .. J’ai autant de compassion pour Shaenna que pour Elyse … Je ne savais pas … pour le reste. Qu’un câlin et prendre quelqu’un dans ses bras … ce n’est pas ça quoi …
Elle le regardait, bouche bée…
-        -   Vous voulez dire qu’Elyse est équivalente à Shaenna pour vous ??
-        -   Non … mais que je ne savais pas que « aimer » impliquait tant de trucs différents… Ouai : j’ai l’air d’un idiot.
-         -  Mais .. ce que vous avez appris.. ne devrai pas changer vos sentiments envers le commandant … vous avez seulement appris que c’était plus… étendu…
-         -  Mais justement .. ce n’est pas « ça » que je ressens pour elle …
 
La jeune femme se tut un instant, posa sa tasse et replia ses genoux contre elle, les entourant de ses bras. Elle fixait un point abstrait du regard et réfléchissait à voix haute :
 
-         -  Alors … « aimer » c’est quoi ?
-         -  … C’est … plus que « ça »… Cela vient de plus profond, je dirai.
Elle continuait sa réflexion :
-         -  S’apercevoir qu’on admire une personne ?  Quelqu’un qui nous intrigue ? Ou s’apercevoir que quelqu’un compte pour vous plus que vous ne le vouliez ?
Elle pose son regard sur lui, prenant en compte ce qu’il venait de dire :
-        -   Mais alors … Vous savez ce que c’est ? … je veux dire ..
Il rougit et elle songea à ce problème de climatisation non réglée..
-         -  Je crois …
-        -   Vous l’avez déjà ressenti ?
-         -  Je crois …
Le gardien rougissait un peu plus , tentant de cacher son malaise dans sa tasse de thé.
Elle, sourcillait… raccrochant mentalement les pièces du puzzle.
-         -  Pas pour Elyse ?
-         -  Admiration, curiosité, compte plus qu’on le veut … Et oui .. Il se gratta l’oreille, mal à l’aise .. Je ..
-         -  Les trois à la fois ?
-        -   Oui … je ne m’attendais pas à ça .. je .. ne suis pas forcément préparé..  Et le moment n’aide pas non plus.
-          - Alors on peut « aimer » plusieurs personnes différentes ?
-         -  … Je ne sais pas… Je crois qu’il n’y a qu’une personne qui fait la différence… et qui sort du lot …  et que c’est ça « l’amour » .. enfin celui dont ils parlent…
-          - Mais .. comment le reconnaître ?
 
Il rougit une nouvelle fois
 
-         -  Je crois qu’on le ressent.
 
Elle afficha une petite moue de déception ..  Elle espérait une réponse plus claire concernant ce qu’elle devait faire .
-          - Enfin .. moi .. c’est m’être trompé… qui au final a révélé le truc…
 
Elle le regarda à nouveau :
-          - « Vous être trompé » ? Vous parlez d’Elyse ?
-          - Oui … Il baissa les yeux.  C’est horrible … il vaut mieux que Lixia ne l’apprenne pas je crois .. j’ai l’impression.. d’avoir trahi Elyse.
Et Elyse n’est même pas là .. pour que je lui parle ..
 
-          - Qu’allez-vous faire, le jour où vous la reverrez ?
-         -  Je lui parlerai ..
 
Elle sourcilla une nouvelle fois, venant de faire un déclic, ses yeux mauves s’arrondissant sous la révélation..
-          - Mais … si ce n’est pas Elyse ?
-          - Si ce n’est pas Elyse, j’espère qu’elle ne me tuera pas sur place.
-        -   Shaenna ??
-         Quoi ? Il secoua la tête : ..Non… Justement .. Shaenna, ce n’est pas ça ..
 
Elle haussa les sourcils, surprise. C’étaient pourtant les deux seules femmes dont il était bien proche.
 
-         -  Décidément c’est compliqué.
-         -  N’est-ce pas ?
-         -  Mais qui est-ce alors ?
-          - Est-ce que c’est si important que cela ?
-          - Non … excusez-moi ..  J’espérai que ça pourrait m’aider .. à y voir plus clair ..
-          - Non .. ne t’excuse pas.
 
Elle retourna à son thé.
 
-         -  Je suis juste .. mal placé pour t’éclairer là-dessus.. Et en particulier là…
         - Je suis désolée ..  et .. donc .. c’est un sentiment où il est possible de se tromper … Elle hocha lentement la tête, comme si elle prenait des notes mentalement.
-           
-          - Tout ce que je sais, c’est qu’il peut faire autant de mal que de bien au final ..  Et donc ? Pattedoris ?
-          - Il m’a parlé de ruines sur Voss… il aimerait mon avis dessus.
-          - Les ruines de Voss ? Elle hocha la tête. Un rapport avec le collier ?
-          - … Apparemment le collier vient de là-bas
-         -  Et tu penses quoi ? .. Enfin .. que lui as-tu dis ?
-         -  J’imagine qu’il veut juste mon avis dessus connaissant mon intérêt pour cette culture… Je lui ai donné ma fréquence holocom pour qu’on puisse s’arranger pour y aller.
Boutanche haussa les épaules
-        Il a dit que je devais emmener T7 aussi ..
Le gardien releva les yeux vers elle :
-          - Et qu’est-ce que tu ressens pour lui ?
Shéris manqua de s’étouffer avec le thé qu’elle avait entreprit de boire.
- … Je ne sais pas…  j’ai appliqué ce que vous m’avez dit .. je me suis sentie plus calme .. mais tout aussi mal à l’aise.
-  Mal à l’aise pour quoi ?
- Comme si … simplement parler était difficile ..  Je ne sais pas … comme si il y avait un gouffre et que mes mots ne portaient pas ..
- Tu as envisagé.. que ça puisse être « ça » ?
- … Je ne sais pas … c’est pour ça que j’espérai .. que vous m’éclairiez ..
- Tu devrai essayer de comparer
- C’est ce que j’ai fait.
- Alors ?
- Je ne sais pas … j’ai trouvé la personne avec qui comparer durant mon introspection mais ..  Je ne vois pas ..  Si l’un des deux est « ça »  .. et l’autre pas ..
- Ou aucun des deux ..
Elle fixait son thé … le visage rouge, refusant de relever la tête.
-          - Peut-être … alors pourquoi .. durant mon introspection … pourquoi …
-        -   Quoi ?
-         -  Pourquoi est-ce que lui aussi me perturbe ?
-          - Qui ?
-          - L’autre .. mais… de manière différente ..
-        -   L’autre…  Il est venu comme ça durant l’introspection ? Ou .. parce que tu cherchais une référence ?
-         -  Il m’est apparu comme ça.. dans l’introspection..
-          - Différente comment ?
-        -   Je n’ai jamais ressenti ça .. je n’avais pas de comparaison à l’esprit.. Elle fronça les sourcils, continuant de réfléchir, ses joues qui lui semblaient prendre feu. Elle avait chaud :
-          - Vous êtes sûr d’avoir réglé ce problème de clim ?
-         -  A peu près..
        -  Je crois que ce n’est pas au point ..  Elle regarda C2, songeant à une nouvelle mise à jour.. et continua :
-         -  L’autre … je me sens … apaisée quand il est là ..
-          - Oui, et en confiance.
-         -  … Oh .. il m’agace aussi parfois… comme beaucoup de gens… mais … quand il est là .. je suis en paix .. au fond de moi ..  Elle se mordit les lèvres … se senti rougir un peu puis sourit doucement.
-         -  Oui .. et prêt à lui confier presque tout.
 
Elle répondit d’une tout petite voix, comme si le mot était le plus dur du monde à prononcer :
-         -  Oui…
        -  Oui.
Elle aperçu soudain qu’ils étaient en train de dire exactement la même chose.
 
-         -  Vous pensez .. que celui avec qui je me sens ainsi … enfin ..
 
Il plongea le nez dans sa tasse de thé :
 
-          - Sans doute..
-         -   … Que c’est pour lui que j’éprouve « ça » ?
-         -  Moi c’est ce que je ressens pour elle. Il rougit un peu plus fort, se grattant la joue.
Elle ferma les yeux un instant.. puis les rouvrit, fixant Boutanche.
-         -  Mon cœur .. est douloureux ..
-          - Pourquoi ?
-         -  Il bat .. un peu trop fort je crois … c’est la première fois qu’il fait ça ..
-          - Tu veux que j’appelle T7 ? qu’il vérifie que tout va bien ?
 
Elle appela son droïde par le prénom qu’elle lui avait donné :
-          - Tomo !!
Le petit droïde arriva en sifflotant, prit le pouls de la jeune femme et rendit son verdict :
-         -  Rythme = normal // Cœur Shéris = Bondir !
 
Elle écarquillait les yeux … fixant le droïde… immobile.
Quant à Boutanche, il n’avait cessé de regarder l’opération avec inquiétude.
-         -   T7, c’est normal ?
-         -  T7 = regarder base de donnée = encyclopédie
-         -  Non ! Elle se reprit : Je veux dire … « ça ira Tomo ». Ce … ce n’est pas nécessaire.
Boutanche continuait de l’observer, elle immobile refusait de regarder autre chose que T7, les sourcils froncés, elle réfléchissait encore.
-         -  Tu es.. certaine ?
-          - Oui… Elle reprit sa tasse de thé. Je suis en parfaite santé.
-        -  Alors … tu sais ce que c’est… n’est-ce pas ?
-          - …
Elle hochait lentement la tête, regardant toujours son droïde .
-        -  Tu vois ..Il rougit à nouveau.  Ca ne laisse pas beaucoup de place au doute finalement.
Elle reprit son ton le plus sérieux :
-        Est-ce que .. ça vous est déjà arrivé .. en pensant à elle ?
         -  Oui ..
Elle se mordit les lèvres .. fronçait les sourcils, semblait hésiter sur quelque chose ..
-          - Oui ?
Elle s’approcha soudain de lui et lui ôta ses lunettes.
-         -  Ho .. mes ..
-         -  « Les yeux de mentent pas ».  Elle le fixait .. toute aussi rouge que lui, regardant ses yeux.
-          - Oui ..  Il finit par la regarder lui aussi, sans fuir les yeux mauves .. Et ce fut elle qui se sentit dans un état pire encore. Tu sais …
-         -  Non Boutanche .. justement … je ne sais pas tout …
-         -  C’est pas évident .. j’ai ..
Elle continuait de le fixer .
-         -  Enfin ce que je sais c’est que .. « c’est plus difficile.. de s’accrocher à ce qu’on a .. que de perdre ce qu’on pourrait avoir » .. euh.. . non .. c’est l’inverse…
Elle clignait des yeux, ne comprenant pas ce qu’il essayait de dire.
-          - Bref .. je ne veux .. surtout pas risquer de mettre en péril ..
-         -  De quoi parlez-vous ? Elle se reprit : « parles-tu » ?
-         -  .. Ce que j’ai gagné .. en te rencontrant ..  Et si .. pour ce que j’en comprends .. Il avait les jambes qui tremblaient . C’est que tu es plus importante pour moi .. que bien des choses…
Elle le regardait trembler avec surprise .. lui si grand face à elle si petite… et ses mots accrurent son étonnement : à présent elle le fixait, les yeux étonnés.
-         -  Tu m’as un peu coincé, là.
-         -  Je suis .. désolée .. Elle grattait sa joue rouge du bout du doigt.
-         -  Je suis .. obligé de te dire … ce que je ressens pour toi ..
Elle montra les lunettes du gardien dans sa main :
-          - Puisque .. je n’avais plus ma capuche .. je voulais .. nous mettre à armes égales ..
-         -  Et je crois que c’est plus fort que « ça ».
Elle sourit tendrement.
-         -  Tu m’as surtout désarmé
Elle souriait de plus belle
-         -  Tu m’en vois navrée ..
-          - Je ne sais pas .. après tout .. ça libère aussi un peu ..
-          -  Alors … c’est ça .. ? C’est ça l’amour ?... avoir le cœur qui se serre comme ça ? … J’ai l’impression que si la Force n’était pas là pour m’aider .. j’exploserai…
-        -   Il n’y a que toi au final pour le savoir mais .. heu .. moi y a un peu de ça oui..
-         -  Boutanche..  Il rougissait à nouveau.
Celui à qui je pense … c’est toi ..
Celui que j’appelle au secours .. même face à un homme qui m’intrigue ou me gêne .. c’est toi.

Il la regardait, incapable de parler.
Le seul à qui je parle … c’est toi.
Et le seul à qui je permette de lire dans mes yeux … c’est toi.


----------------------------------------

La jeune femme se tenait sur le pont de l'hydre, et regardait avec tendresse le gardien prendre congé.
Lorsque le sas ce fut fermé, elle enfuit son visage dans ses mains, respirant profondément.

Le petit chant caractéristique de Tomo, son unité T7, se fit entendre.

- Shéris = amoureuse !!


Shéris fronça légèrement les sourcils, mais souriait, reconnaissant là l'intrépidité de son droïde à lui dire parfois ce qu'elle avait du mal à entendre.

- Oui Tomo .. je sais.

- Tomo = aimer Boutanche ! Le petit droïde sautillait légèrement d'une roue sur l'autre.

- .. j'avais compris.

- Boutanche = vision ?

- ... Peut-être ... La jeune femme s'empourpra une nouvelle fois, en tout cas maintenant je ne la redouterai plus ...

La jeune femme mis en pratique une nouvelle fois les conseils du gardien, et alla se coucher.... pour la première fois le sourire aux lèvres.
_________________


Dernière édition par Sheris le Jeu 19 Avr - 15:17 (2012); édité 2 fois
Revenir en haut
Sheris


Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2012
Messages: 8
Point(s): 8
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Lun 16 Avr - 02:17 (2012)    Sujet du message: A bord de l'Hydre Répondre en citant

Partie de Voss, Shéris était rentrée immédiatement sur la Flotte, perturbée par ce que Pattedoris venant de lui avouer.

Keldrin était accoudé à la barricade de la cantina et la jeune femme passa devant lui comme une fusée, l'ignorant, se dirigeant directement vers le Gardien.
Troublée, elle avait besoin de lui parler. Il fallait qu'elle lui en parle ..

- .. Je crois que .. je comprends...  ce que tu disais ressentir pour Elyse ... c'est .. horrible ..

Elle craignait d'avoir été trop sèche .. que ses propos aient blessé Pattedoris... et l'entraînent vers des sentiments tendant vers le coté obscur.
Le gardien la rassura .. de manière maladroite, certes .. mais il la rassurait.

Tous deux arrivèrent à la même conclusion: Peu importe la façon de le dire, ces mots blesseront de toute façon..


**************************

Shéris réfléchissait à nouveau à bord de l'hydre .. caressant l'oisillon Oro qui lui avait été offert... songeuse.
Elle avait écrit pour s'excuser à Pattedoris.
Après tout .. si elle avait préféré mettre un terme à cela tout de suite, c'était pour qu'il ne souffre pas d'avantage.
Mais il ne lui avait pas répondu .. et probablement allait-il l'éviter à présent.
Elle espérait que les capacités de Keldrin l'aiderait ... qu'en tant qu'ami il puisse l’apaiser ..
Cette situation l'ennuyait .. la mettait encore plus mal à l'aise ..
_________________


Revenir en haut
Sheris


Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2012
Messages: 8
Point(s): 8
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Jeu 19 Avr - 15:36 (2012)    Sujet du message: A bord de l'Hydre Répondre en citant

(hrp: mise à jour d'un des messages, désolée pour la mise en forme, le nouveau word j'arrive pas à m'y faire .. Je n'avais pas tout tappé la première fois .. car des dizaines de screens et 2 heures de frappes .. bon ben voilà .. et au final vu ce que ça a fait IG, ben ça m'apprendra à avoir la flemme :p /hrp)

Assise sur un des caissons de son hangar, elle regardait Boutanche vérifier l'état de T7.
Elle avait remarqué un étrange grésillement émanant du droïde, si discret qu'elle avait mis du temps à s'en apercevoir.
Elle pâlit lorsque le gardien lui tendit un micro-émetteur, tout à fait superflu. Celui-ci se retrouva écrasé sous son talon dans les secondes qui suivirent.
Elle réfléchissait un bref instant...
Le seul qui avait touché à T7 était Owenn.. et celui-ci avait l'esprit d'un enfant innocent .. jamais il n'aurai fait ça de façon délibérée. Par conséquent il l'a fait sur Ordre de quelqu'un .. et là elle ne voyait qu'une seule personne.. : Pattedoris.

Boutanche sentit la colère qui naissait dans la jeune femme .. la tristesse et le sentiment de trahison.
Elle avait peur. Peur qu'il soit au courant de ce qui ne le regardait pas, peur qu'il l'ai surprise dans son intimité .. se révelant moins froide qu'elle ne le paraissait .. il avait entendu des conversations et des sujets qui ne le regardait pas ..
Sans compter ce sur quoi elle enquêtait et tout ce qui concernait l'initiative Corsaire, ce groupement clandestin.

Elle envoya un message immédiatement au Jedi, demandant une entrevue le plus vite possible.
Par précaution, afin d'être sûre de garder le contrôle et de ne pas céder, elle préféra que Boutanche l'accompagne.
Mauvaise idée.
Le voyant, Pattedoris fit demi-tour, et la jeune femme n'eut aucune explication sur le micro ..

Elle fronça les sourcils. Sa décision était prise: elle ne voulait plus jamais le revoir!
Elle le pensait sage et respectueux. Et il s'était révélé fourbe et sans respect pour sa vie privée.

Elle passa la soirée à tenter de faire le vide dans son esprit, tenter de se calmer et de ne pas céder à la colère .. ni aux larmes.
Elle regrettait d'avoir un jour parlé à cet homme .. d'avoir parlé tout simplement .. d'avoir fait un effort de sociabilité.
Elle aurait dû s'en tenir à ce qu'elle avait toujours fait: rester dans son coin.

- Mais si tu avais fait ça je n'aurai jamais découvert toutes ces choses ..

Elle posa sa tête contre l'épaule du gardien .. Une fois de plus il l'avait apaisée.
_________________


Revenir en haut
pattedoris
Capitaine

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2010
Messages: 758
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 馬 Cheval
Point(s): 763
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Jeu 19 Avr - 19:38 (2012)    Sujet du message: A bord de l'Hydre Répondre en citant

 HRP : Pattedoris fourbe?


soit mais laisse moi replacer les choses comme elles devraient l'être.




Car en lisant cela d'une traite, il est claire que Pattedoris pourrait paraître moribond, mais que c'est t'il passé réellement?


-Shéris compte son histoire sur le forum, laissant pensant son amour pour Pattedoris.  car tu as éditer ton message et rajoutant une suite donnant de ce dernier un tout autre sens. (Tu prétend que c'était sur la fatigue, permet moi d'en douter les choses sont trop bien tournées.)


IG Pattedoris ne retire rien de Shéris, le comportement de cette dernière semblait timide.


Autre Shéris fait venir Owenn en prétextant une mise a jour de droide et accompagner de son ami boutanche, pose des questions sur le comportement de pattedoris à la limite d'un interrogatoire, Très fair-play je joue le jeu.


Mais c'était sans compter sur la clairvoyance de ce dernier, Pattedoris trouvant cela curieux impose à Owen d'installer un micro émetteur sur le Droid.


Que voulez t'elle vraiment, puisqu'elle insinuait beaucoup mais ne disait rien, c’était une des seules solutions pour connaître la vérité, peu noble certes.


Shéris découvre le micro émetteur, pas heureuse, ce qui m'a foit est un peu normal.


Sur c'est mot elle souhaité discuter en privée avec Pattedoris pour régler le problème, pattedoris accepte, il doit des explications quand à son émetteur.


Malheureusement ou étrangement Boutanche se met à les suivre d'une façon très grossière, cette fois hors de question de prendre Pattedoris pour le dindon de la farce, car on tente de se jouer une fois plus de lui.


Alors rajouter la fin de ton message pour ainsi faire de ton erreur, la faute  de pattedoris et le qualifier de fourbe? Mais qui est le plus fourbe dans tout cela?. Excuse moi de le dire mais ton RP n'est pas très fair-play.
Tu es donc effectivement au vue de ce que je voie  persona non grata.



_________________
Que la force soit avec nous

Pattedoris GM de l'espoir


Revenir en haut
Boutanche


Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2012
Messages: 3
Localisation: Limoges
Masculin Capricorne (22déc-19jan)
Point(s): 3
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Ven 20 Avr - 12:12 (2012)    Sujet du message: A bord de l'Hydre Répondre en citant





Longtemps, je me suis couché de bonne heure. Parfois, à peine la lumière éteinte, mes yeux se fermaient si vite que je n'avais pas le temps de me dire : "je m'endors." Mais c'était avant les événements de Corruscant.

Je regardai Sheris dormir, son visage semblait s'être apaisé quand je m'étai glissé à côté d'elle. Je regardai Sheris et, en pensant à elle, à comment tout cela avait commencé.

Ma mission à la cantina avait à peine commencée, mais je m'étai déjà bien infiltré. J'avais une image sociologique assez stéréotypée de tout ce qu'on pouvait croiser par ici. Déjà un peu blasé par une mission qui n'allait pas forcément me passionner. On croisait trop de jedi troubles à la luminosité douteuse, aux comportements limites. Evidement, je m'attendais à croiser là les jedi du temple, mais le moindre regard tournait facilement à l'affrontement. On criait "Sith" à la moindre occasion. Au final je m'étai plus facilement lié d'amitié avec des soldats et des non-utilisateurs de la force qu'avec les jedi. Ici on croisait soit les orgueilleux qui venaient prêcher le code et qui s'attendaient à être accueillis sous les applaudissements ou à l'inverse les jedi qui pensaient venir échapper à la discipline du temple pour s'épancher sur leurs travers obscures. En deux jours je j'avais une liste d'une dizaine de noms d'ex sith à la recherche de la lumière, une vingtaine de jedi qui au contraire venaient exprimer ici leur envie d'en finir avec le conseil jedi, et une quinzaine de jedi incapables de comprendre que s'ils voulaient donner une bonne image des jedi, ils ne devaient pas se prendre pour le nombril de la galaxie.

Au milieu de tout cela il y avait une jedi qui passait régulièrement à la recherche de sa soeur.

L'information n'était pas tombée dans l'oreille d'un sourd.

J'avais bien remarqué "une capuche" un peu surprenante. Qui à l'inverse des autres observait de loin le spectacle de la cantina. Mais je n'avais pas fait le rapprochement. Pour moi il s'agissait d'une espionne moins discrète que les autres et mon seul objectif était de savoir pour qui elle pouvait travailler.

Un temps j'ai cru qu'il ne s'agissait que d'une histoire de famille. Les deux soeurs, qui se révélaient être trois, deux aînées jumelles cherchant leur cadette, se chamaillaient pas mal, s'était amusant à regarder, mais je ne pouvais pas vraiment leur venir en aide.

Une phrase pourtant m'avait mis la puce à l'oreille. Les jumelles étaient persuadées que la plus jeune avait renoncée à la vie de jedi pendant un temps. J'avais fait mes recherches. Et je ne m'étai pas trompé. Elle avait été envoyée en mission d'espionnage par le conseil jedi. et sa mission se terminait comme la mienne à la cantina de la flotte. Nous avions discuté : nous ne partagions pas les mêmes méthodes, mais c'était bien la première jedi que je croisai ici dont je ne pouvais pas douter des motivations et de son alignement. C'était un soulagement que de pouvoir parler à quelqu'un ouvertement, nous partagions nos informations et pouvions nous relayer dans les missions délicates.
    
La jedi troublait son petit monde. Ses méthodes et son comportement irréprochable la rendait indéniablement "à part" et elle ne se rendait pas compte de ce qui pouvait du coups "attirer irrémédiablement les regards sur elle". Sa naïveté sur les "jedi de cantina" en était presque touchante. Là où je me fondai dans le paysage, elle dénotait comme un bouton au milieu de la figure. Cela dit les archives du temple sur elle éclairait un peu son comportement. A force de temps et de partage d'informations, elle était devenue une partenaire dans mes missions. Cela n'allait pas sans heurts, je l'appréciait pour ce qu'elle était, mais je ne pouvais m'empêcher de la taquiner quand l'occasion le permettait. Du coups, si moi je lui faisais confiance, elle en revanche ce n'était pas le cas. Et elle était si rigoureuses qu'en bien des moments où j'aurai eu besoin d'elle, elle refusait de m'aider s'astreignant à "mission" et n'en débordant pas. Il y eu parfois des conflits et des prises de bec entre elle et moi. Mais elle restait ce qui était pour moi un exemple à suivre, elle savait faire la part des choses, se montrait perspicace et efficace autant dans l'investigation que dans l'action, et son comportement lumineux en toutes circonstances était un sérieux appui dont je ne pouvais pas me passer. Cela dit je l'avais aussi aidée quand ce que je qualifiai de "son incapacité relationnelle à nouer des contacts sociaux dans les cadres normatifs spécifiques" entraînait des complications, avec les "coureurs de bure" ou avec des gens comme Venin par exemple. Je ne savais pas si elle m'en était reconnaissante, mais je supposai de toute manière que l'absence de manifestation claire était aussi la conséquence de son "incapacité relationnelle".

 J'étai entrain de m'occuper d'un des soucis de Shaenna, sans doute la plus difficile des discussions que j'ai dût avoir à ce jour, quand pour la première fois je compris à quel point elle ressentait, elle même, cela comme un handicap.

 Elle était troublée, et j'aurai aimé l'aider. Sans vouloir la brusquer et juste en la laissant se confier, c'est justement en usant de patience et en parlant de confiance qu'elle m'expliqua certaines choses.

Pattedoris avait voulu offrir un collier à Sheris. Acte innocent ou manifestation de profonds sentiments voilà ce qui troublait donc Sheris. Sans trop connaître Pattedoris, j'aurai classé cela dans la manifestation d'un "coureur de bure de plus" mais Sheris considérait ce dernier comme "sage" et "perspicace".

 Je me rangeait de l'avis que je m'étai forgé en lisant les archives d'un vieux Jedi. Ce cadeau "était comme toute attitude ou action où se révèle le caractère profond et caché de quelqu'un : il ne se relie pas à ses paroles antérieures, nous ne pouvons pas le faire confirmer par le témoignage du coupable qui n'avouera par ; nous en sommes réduits à celui de nos sens dont nous nous demandons, devant ce souvenir isolé et incohérent, s'ils n'ont pas été le jouet d'une illusion ; de sorte que de telles attitudes, les seules qui aient de l'importance, nous laissent souvent quelques doutes."

 

Le trouble de Sheris, et ce que je tentai de lui expliquer, était autant révélateur vis à vis de Pattedoris, que vis à vis d'elle. Et faire la lumière sur cela exigerait du temps, non pas pour savoir, mais pour comprendre et être sûr.

Je savais que pour Sheris, Shaenna était le repoussoir, Elyse le contre exemple, mais il existait sans aucun doute autre chose. Autre chose qui, pour moi n'avait de preuve existentielle que par l'existence matérielle de ses strictes opposés. Comment parler et évoquer un sentiment "amoureux" quand on en a que des notions, et qu'on sait surtout ce qu'il n'est pas ?

J'ai mis du temps à le comprendre, mais ce n'était pas Pattedoris qui troublait Sheris, c'était le sentiment en question. Si moi j'ai mis du temps à le comprendre, elle ne faisait que tâtonner encore avec cela et elle pouvait se tromper comme moi je m'était trompé. Et dans cette histoire là il y avait aussi Pattedoris.

Il fallait sans aucun doute leur laisser un peu de temps à tous les deux, qu'ils se comprennent. Pattedoris voulait l'emmener sur Voss... Cela serait l'occasion qu'ils parlent et qu'ils fassent le point sur tout cela. Cela commençait mal, avant qu'ils partent tous les deux Pattedoris me demanda s'il voulait que je les accompagne. Pas facile de leurs faire comprendre à tous les deux que dans ce genre de discussions, il n'y a pas de place pour un troisième partenaire.
 
Quand Sheris revint de Voss elle était très troublée. Pattedoris lui avait ouvert son cœur et avait admit avoir des sentiments pour elle. Elle était désormais fixée sur la signification profonde des choses.       

 "Les êtres nous sont d'habitude si indifférents que, quand nous avons mis dans l'un d'eux de telles possibilités de souffrance et de joie pour nous, il nous semble appartenir à un autre univers, il s'entoure de poésie, il fait de notre vie comme une étendue émouvante où il sera plus ou moins rapproché de nous."

Sheris avait tenté d'être le plus clair possible. Elle s'inquiétait de savoir si Pattedoris en souffrait. Je ne voyais pas comment il ne pourrait pas en souffrir. Mais les choses se compliquèrent. En règle générale je considère qu'il n'y a guère que le sadisme  qui donne dans la vie sens à l'esthétique du mélodrame, Pattedoris ne pouvait pas être tombé dans cela, et par conséquent il fallait chercher les explications ailleurs.

 

Sheris avait explosée sous son pied le micro-émeteur découvert dans l'unité T7. Pattedoris avait cherché des explications... Et il les avait cherché en espionnant. Je pouvais comprendre le besoin de réponses mais... S'il avait cherché des réponses il devait avoir compris. S'il avait espionné pourquoi avoir parlé sur Voss, pourquoi insister ? Et je ne pouvais que comprendre aussi la déception et la rancune que traversait Sheris. Elle estimait Pattedoris, et cet acte lui semblait une déchirure, un affront fait à ce qu'il représentait pour elle.

De toutes évidence Pattedoris ne s'était en réalité pas tellement servit de son espionnage.

Mais il fallait en avoir la certitude. Que savait-il exactement de l'Initiative, des missions de Sheris, de moi... Je pensai alors qu'une explication entre Sheris et lui réglerait la chose. Mais Sheris insistait pour que je sois là. Certainement autant pour la rassurer elle même bien plus que pour la protéger elle et ses secrets, autant pour que je sois certain que ce qui ne devait pas sortir du cadre professionnel y reste.

Pattedoris se braqua. Il avait le sentiment de tomber dans un traquenard, d'être piégé.

J'ai du le rattraper dans les couloirs de la flotte. Lui faire comprendre que Sheris avait besoin de réponses et de certitudes à propos de l'espionnage.

Pattedoris n'avait pas vraiment besoin de se justifier devant moi. Je le comprenais bien. Pourtant il le dit clairement devant moi "je n'ai écouté que quand il était question de moi". Cela était positif. Il devait donc effectivement ignorer le reste. Il faudrait sans aucun doute du temps pour que Sheris et lui se comprennent à nouveau. Mais pour que cela puisse être possible à l'avenir, alors que désormais les deux souhaitaient respectivement s'ignorer : il fallait que Pattedoris remette les transmissions à Sheris. Et que le fait que ces transmissions soient encore cryptées prouvent qu'effectivement il n'avait pas cherché à en savoir plus que ce qui le concernait.


Alors Sheris comprendrait sans doute que Pattedoris avait tâtonné, comme elle avait tâtonné aussi. Tous les deux à leur manière se retrouvaient dans la situation des écrits du vieux Jedi.

"Et avec cette muflerie intermittente qui reparaissait chez lui dès qu'il n'était plus malheureux [...] il s'écriait en lui même "Dire que j'ai gâché des instants de ma vie, que j'ai voulu et que j'ai eu cela, pour une personne qui ne me plaisait pas, qui n'était pas mon genre !".

Il faudrait sans doute du temps, mais les deux avaient traversé une épreuve, dont ils ressortaient grandis : Encore fallait t'il que tous les deux ne rabaissent pas l'autre, ne se rejetant pas mutuellement une faute dont finalement la seul leçon à tirer était sans aucun doute que les sentiments sont effectivement dangereux. J'espère pouvoir aider à apaiser la souffrance de Sheris. J'espère qu'il se trouvera une personne pour aider Pattedoris.


Ils avaient était tous les deux les marionnettes de la force et des sentiments divers. Seul le temps pourra sans doute les aider à traverser cela.

Le matin arrivait... Doucement je la laissai finir sa nuit et quitai l'Hydre pour retourner vers mes autres préoccupations.  


Revenir en haut
pattedoris
Capitaine

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2010
Messages: 758
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 馬 Cheval
Point(s): 763
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Ven 20 Avr - 13:30 (2012)    Sujet du message: A bord de l'Hydre Répondre en citant

Alors je verrouille ce message rien de plus rien de moins à mettre


Boutanche j'ai malheureusement supprimé la bande sonore que tu as mit en lien de youtube, en effet ce forum n'a aucun droit sur les droits des artistes et à moi que tu sois l'auteur de cette musique je doute que tu en es aussi.




Dans ton texte tu dis que Pattedoris avoue ses sentiments à Shéris, et bien tu te trompe Jamais au grand Jamais il n'a avoué quoi que ce soit à Shéris, encore une drôle d'interprétation...


Pattedoris essayait de faire parler shéris car des que quelque chose s'approcher des émotions elle se grattait la joue, une sorte de mutisme?, Pattedoris y croyait, alors il l'a provoqué pour faire sortir d'elle ce qu'il l'a renfreiné. Certes il s’inquiétait pour elle, il l'a pensait dangereuse...


Dangereuse car elle n'exposait pas ses sentiments quelques soit leurs vérités...


En effet on a rarement vu un Jedi fuir en courant, parce qu'une personne vous dit à travers une cantina "Laisse tombé elle parle pas tu obtiendras rien d'elle". Du mutisme? de la peur? de la timidité? allons bon comment peut t'on formé un Jedi avec ce genre de problème?.
A moins que son maître ne fut rien d'autre qu'un sith, ou que cette dernière est eu un accident qui est provoqué cette timidité ou ce caractère enfantin?... Accident ? Owenn, son frère avait peut être connu la même chose, il avait aider son frère, il était temps pour Pattedoris d'entrer en action et d'essayer de la libérer de ce fardeau.


Alors il l'a provoqua, il tenta la colère, elle y résista sans problème, les émotions aussi mis à part lorsqu'elles touchaient sa propre personne, alors pattedoris continua, il avait remarqué que cette jedi chevalier étrangement étudier beaucoup, beaucoup plus que de nombreux consulaire, elle étudiait beaucoup de texte de Voss.


Il profita de ce terrain, pour lui expliquer qu'une cantina n'était pas le bon endroit pour étudier, que Voss était peu être plus adapté.
Il en profita pour lui offrir un cadeau venant de Voss pour que ses recherches soit plus efficace, sa réaction fut étrange, croyez t'elle que ce cadeau était un gage d'amour, certainement au vue de sa réaction, mais nous nous connaissons à peine?....
Pattedoris entra dans le jeu, enfin ses émotions sortiraient elle pourrait apprendre à les contrôler et exprimer enfin ce quelle ressent plutôt que de fuir.


Les provocations continuèrent sur Voss pattedoris s'inquiétait une nouvelle fois, lorsqu'elle partie de Voss, il s'inquiétait pour elle. 
La enfin elle lui avoua qu'elle ne tenait pas à elle, elle lui avait annoncé ce qu'elle ressentait. Ce fut une victoire pour Pattedoris, bien que son coeur se remplit de tristesse, il s'était donné tellement de mal pour lui montrer qu'elle avait vaincu sa timidité que Shéris ne s'en était pas rendu compte, s'inquiétant elle même pour Pattedoris pensant que ce dernier éprouver de la tristesse pour un amour qui n'existait pas.


(Ce qui toutefois me paraissait difficile à comprendre c'est le message laissé sur le forum modifié depuis qui était en totale contradiction avec ce quelle disait IG)


Alors il lui avoua IG l'existence d'un micro, etc...etc...on connait la suite.


Voila ou en était les choses. 
Je verrouille ce sujet, il n'y a plus rien d'autre à ajouter.
_________________
Que la force soit avec nous

Pattedoris GM de l'espoir


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:36 (2017)    Sujet du message: A bord de l'Hydre

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    l'espoir Index du Forum -> Dans le vaisseau (zone RP) -> L'histoire Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com