l'espoir Index du Forum
 
 
 
l'espoir Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion



 Bienvenue 

Découvrez la playlist star wars avec John Williams

Une mission peinarde

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    l'espoir Index du Forum -> Dans le vaisseau (zone RP) -> L'histoire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
SamSeldon
Lieutenant

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2011
Messages: 139
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 龍 Dragon
Point(s): 141
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Jeu 16 Fév - 14:56 (2012)    Sujet du message: Une mission peinarde Répondre en citant




Quelque part dans la bordure extérieure…
 
Le captain Sam approcha suffisamment  de son objectif pour établir un contact visuel.
C’était un bloc imposant de métal rouillé,  orné d’innombrables antennes et constellé d’impacts d’astéroïdes.
On aurait dit un insecte géant, agonisant dans l’immensité sidérale.
Le Chien-grenouille accosta adroitement à l’écoutille du vaisseau à l’abandon.
 
Le contrebandier débuta l’exploration en commençant par la proue.
Gêné par sa combinaison, Sam se déplaçait maladroitement dans des couloirs surdimensionnés. De temps en temps, des soubresauts électriques parcouraient les câbles fixés au plafond, produisant une pluie d’étincelles. Sam s’en amusa, et passa dessous par trois reprises en ricanant bêtement.
 
Soudain, la structure du bâtiment se mit à vibrer férocement.
Des pulsations sonores succédèrent aux secousses.
La fine silhouette s’était déjà bien avancée dans les boyaux du mastodonte.
Le contrebandier se mit à pester dans son comlink, se sentant comme prit au piège.
 
Bowie, c’est quoi c’délire ?!! Cette épave était censée être abandonnée !
Fais-moi un scan à balayage haute fréquence, vérifie si ça vient des coupleurs d’énergie positronique !


Stupa loca sleemo !
 
‘Bwooorroooo, Broowowooo ! Hoouu ?

Bwwoooouurrrrr’ ‘Bzzzzzkzzzzzzz.’
 
Bowie ?!! Booooooooooooooowie ???
*la voix du capitaine résonna dans la carcasse du vaisseau alien*
 
Le comlink proféra un ultime ‘bip’ strident avant de rendre l’âme.
 
A l’extérieur, le cargo Xs modifié du capitaine avait décroché de son pont d’amarrage, résultat probable de la secousse initiale. Le colosse d’acier quant à lui était toujours là, enveloppé dans une nappe de fumée brunâtre. D’étranges petites tâches parcouraient la coque de la poupe vers la proue.
 
Sam repéra une coursive d’évacuation susceptible d’être l’issue de secours qu’on attend dans ce genre de situation.
Il s’arma de son pistolet blaster,  et s’y engouffra sans ménagement.
A ses trousses, une horde de chuintements peu rassurants.
 
Saloperie de Sleemo !
Pourquoi ça s’passe jamais comme prévu ?!!!
Une mission peinarde qu’elle disait… Des crédits faciles…Une mission pour toi !
Je t’en foutrai moi des missions peinardes !
*le capitaine lâcha une série de jurons plus poétique les uns que les autres*
 
[…à suivre…]
 
 
 
_________________


Dernière édition par SamSeldon le Jeu 23 Fév - 00:19 (2012); édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 16 Fév - 14:56 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
SamSeldon
Lieutenant

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2011
Messages: 139
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 龍 Dragon
Point(s): 141
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Lun 20 Fév - 10:32 (2012)    Sujet du message: Une mission peinarde Répondre en citant


Quelque part, à bord du vaisseau à l’abandon.



Cela faisait maintenant plusieurs heures que Sam était planqué là.
A l’étroit, les bottes empêtrées dans une nappe de câbles, il attendait.
Ses réserves d’oxygènes avaient franchies le seuil critique depuis un moment.
Il fallait agir, et vite. Heureusement, il avait eu tout le temps d’étudier les bestioles qui fourmillaient sur le vaisseau.


C’était comme des mynocks mais sans les ailes. Ils partagent avec cette espèce le goût des câbles, mais se délectaient également de la rouille.
Certains spécimens étaient suffisamment gros pour avaler le Chien-grenouille tout entier.
Sam en avait aussi vu s’extraire des astéroïdes encastrés dans la coque du vaisseau.


Le contrebandier s’extirpa de sa planque tout en déclenchant son appareillage de furtivité. Le plan était simple, comme souvent avec Sam.
Trouver la marchandise de contrebande planquée là depuis perpète, et atteindre une capsule de sauvetage située sur le pont inférieur.
Dans la plupart des cas, une capsule est équipée d’un système de comlink, et au pire d’une balise de détresse.
Le Chien-grenouille viendrait le récupérer, et l’affaire serait dans l’sac.


Le contrebandier fila tête baissée à travers les hordes de créatures pittoresques.
Heureusement ce genre de bestiole ne faisait pas grand cas de la chair humaine.
Suivant les indications de son commanditaire, le contrebandier se dirigea vers le point indiqué sur son holocarte.
Il arriva dans une soute aux proportions gargantuesque, au milieu de laquelle se trouvait un container.


Sam se pencha sur le verrou, visiblement d’un type inconnu, un boitier cylindrique perforé d’un trou aussi large qu’un bras.
Sans réfléchir, il y passa la main pensant trouver une poignée. Un clic peu rassurant suivi d’une douleur intense lui piqua la main.
Sam serra les dents pour contenir un cri furieux. Le container s’ouvrit, découvrant la marchandise, le verrou était toujours fixé au bras de Sam, incrédule.





Mais pourquoi c’est toujours pour ma gueule ce genre de connerie ?!!



Le piège n’était fait pour empêcher d’ouvrir le container, mais pour marquer le voleur.
Sam observa son bras, désormais recouvert d’une membrane de métal sur laquelle figuré un petit cadrant lumineux.
Des symboles étranges y défilaient frénétiquement. Des micros piqures excitaient les nerfs de Sam, la douleur n’allait plus le quitter.
Du moins, tant qu’il serait affublé de cet étrange gantelet. 

Il essaya de faire le vide en s’emparant du butin, une unique caisse qu’il emporta sous son bras valide.
Le voyant rouge de sa réverse d’oxygène l’inquiétait.

Il fallait rejoindre le pont inférieur et fissa. Il aperçut un passage susceptible de lui faire gagner quelques précieuses minutes.
Il s’y engouffra. La chance lui souriait, il atterri juste devant le sas d’une capsule de sauvetage.

Il suffoquait, mais la porte s’ouvrit à temps et il pu s’y installer.
La pressurisation était en route.
Les voyants jaunes clignotaient à un rythme régulier et rassurant.
La capsule s’éjecta. Sam s’en était encore sorti de justesse.
A quelques parsecs du vaisseau, il activa le comlink de la capsule.
 

Bowie ? Tu m’reçois ?

Aller vieux sac de poils, réponds !

  
Le Chien-grenouille apparu au-dessus la capsule.
Un trait bleuté enveloppa la capsule, le rayon tracteur l’attirait lentement.
 

Yeaaaaah !

Bowie je t’adore mon vieux wookie !
 

Peu après, le vaisseau du capitaine s’éloigna de l’épave.
Les moteurs vrombissaient, et l’hyperdrive s’enclencha.
Le Chien-grenouille disparu à la vitesse de la lumière.



[…à suivre…]

_________________


Revenir en haut
SamSeldon
Lieutenant

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2011
Messages: 139
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 龍 Dragon
Point(s): 141
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Mer 22 Fév - 14:16 (2012)    Sujet du message: Une mission peinarde Répondre en citant


Quelques jours s’étaient écoulés sans que Sam ne puisse retirer le bracelet alien.
Les douleurs qu’il lui infligeait étaient jusque-là supportables, des picotements et une irritation due au contact du métal sur sa peau. Pour l’heure, il ne voyait qu’un seul remède, une corellienne bien frappée à la station Carrick.


Il avait pensait à se faire examiner sur Nar Shaddaa, les Hutts étaient friands des technologies aliens.
Le bazar d’armes aliens du secteur Nikto pouvait peut être lui apporter une solution, du moins c’est ce que le barman de la cantina lui affirma.
Après plusieurs verres, il décida de mettre le cap sur « la lune des contrebandiers ».


Arrivé à bon port, il se dirigea machinalement à la cantina des pentes glissantes. Il dissimula son bras sous sa veste, tant bien que mal.
Les antennes qui sortaient du bracelet n’aidaient pas. Il siffle le droïde serveur et commanda suffisamment d’alcool pour assommer un bantha.
Affalé dans un canapé, il s’assoupi un bon moment.Il ouvrit les yeux au contact d’une main sur son épaule. Le major Keldrin accompagné des quartiers-maîtres Anayesha, Sixtine et du soldat Néor s’étaient installés à ses côtés.

Le bracelet suscita rapidement l’intérêt du petit groupe. Sam leur exposa toute l’histoire, quelque peu embarrassé de s’être faire piéger si bêtement.
La cantina était bondée, Sam sentait des regards indiscrets se poser sur son abjecte bracelet.

D’un commun accord, ils décidèrent de se rendre au club Vertica. Keldrin avait évoqué les bibliothèques Hutts, pensant peut-être y trouver des informations sur l’objet alien.
Mais à peine arrivé sur place, Sam accusa de violentes douleurs, le bracelet semblait vibrer tout en émettant d’étranges sons.
Sur le cadran du bracelet, les trois symboles se mirent à scintiller.
Les picotements avaient cédés leurs places à d’atroces brûlures, le capitaine se tordait de douleur.
Le soldat Neor évoqua la possibilité que le bracelet soit une sorte d’engin d’espionnage, voire pire, une bombe à retardement.Keldrin et Sixtine foncèrent à la bibliothèque, à la recherche du moindre indice concernant les trois symboles.

Ils avaient pensé à une sorte de logogriphe, sous les trois symboles restait un emplacement vide.
Trouver le quatrième symbole ne pouvait qu’apporter une solution viable.
Ils devaient faire vite, les cris de leur ami résonnaient dans les couloirs.

A leur retour, le capitaine gisait sur le sol, inconscient. Anayesha maintenait la tête du contrebandier entre ses mains, malgré le risque d’une déflagration.
Après plusieurs tentatives pour désamorcer le bracelet, Keldrin envisagea à contre cœur une solution radicale. Le bourdonnement du sabre laser jeta un froid.
Anayesha protestât farouchement. Le jedi ne put s’y résoudre, il rengaina son sabre et posa ses mains sur Sam, délivrant ce qu’il pouvait d’énergie lumineuse.
Le corps du capitaine ne semblait pas réagir. Alors que tout espoir semblait perdu, Sixtine se jeta au sol en attrapant le bras de Sam.
Elle dessina du bout des doigts le quatrième symbole, comme inspirée par la Force.Instantanément, la chose métallique se décrocha, dévoilant des chairs meurtries.

Sam ouvrit les yeux et se redressa péniblement, soutenu par ses compagnons.
Il leur devait une fière chandelle, et ne l’oublierai pas de sitôt.

Peu après, comme si la Force l’avait guidé, Pattedoris arriva tel le berger veillant sur son troupeau.
Il écouta attentivement le récit des évènements, et en déduis qu’il était préférable de confier l’artefact au capitaine Reekane.

Quant à la cargaison récupérée par Sam, elle serait revendue au plus offrant.  



[...fin de l'épisode]



(Voilà donc le résumé du micro event de lundi soir, je déleste volontairement la fin avec l’arrivée  de  Zigzag qui fût quelque peu chaotique. Je tiens à remercier encore les participants, et spécialement Sixtine qui a su résoudre l’énigme proposée. J’entends des protestations dans l’fond, mais oui Anayesha et Keldrin, vos réponses n’étaient pas si erronées que ça ;-))

_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:38 (2017)    Sujet du message: Une mission peinarde

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    l'espoir Index du Forum -> Dans le vaisseau (zone RP) -> L'histoire Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com